Après le papier, le tissu

Publié le par Caroline

Assemblage de tissus appliqué contre la fenêtre.

Assemblage de tissus appliqué contre la fenêtre.

Comme avec mes collages de papier, j'assemble des morceaux de tissus, des chutes. Je les choisis spontanément, je les accole, les superpose et j'observe. Je n'ai pas envie de figurer quoique ce soit. Je cherche à voir ce que ça donne. Quand s'arrêter ? Je ne sais pas. La dimension supplémentaire au papier, c'est le rapport au toucher.  J'ai plaisir à sentir sous mes doigts ces tissus de différentes nature. L'épaisseur qui vient des superpositions, les coutures... Il y a aussi "la maléabilité" du support. Le résultat d'un assemblage de tissus n'est pas forcément plaqué au mur. Il peut recouvrir des surfaces et appliqué sur la fenêtre, la lumière filtre au travers et des transparences apparaissent.

Après le papier, le tissu
Après le papier, le tissu

Publié dans Art textile

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :